L’OUTIL FILMIQUE :

C’est avant tout un outil singulier et innovant, imaginé comme un objet évolutif permettant d’appréhender, de partager et de concevoir le paysage. L’approche filmique intègre ce qui n’est pas (ou pas encore) dans le cadre, c’est-à-dire le son qui accompagne l’image, le perçu sans être vu. De plus, elle nous permet de révéler la transformation des ambiances, en donnant à percevoir les relations entre les dimensions spatiales, corporelles et temporelles d’un lieu. En effet, en réintégrant le mouvement au cœur de la représentation du paysage, la vidéo permet d’accompagner la compréhension des transformations du paysage. En couplant le visuel et le sonore, en proposant un cadre qui peut être mobile et en s’établissant dans la durée, le film propose donc une représentation en mouvement, ouverte à la transformation, à la surprise, dans la relation entre ce qu’il y a, ce qui est absent et ce qui pourrait arriver. Les outils utilisés dans le film sont, tout comme les outils habituels du paysagiste, des transpositions d’une réalité pour raconter un caractère du site. Ils demandent cependant une réflexion en amont afin de dépasser la posture permanente d’observation induite par le format vidéo. Cela oblige une organisation de la clarté du propos, voire sa vulgarisation, afin d’offrir un média ouvert, accessible et pédagogique. Mais à contrario, il nous autorise le mélange entre les données technique, analytique, esthétique ou sensible, indispensables à la compréhension d’un paysage.

EN CONSTRUCTION...

' Repérage '

>Découvrir le territoire, les lieux, premières rencontres, premières récoltes d’élements de discussions. 

> La posture adoptée est dépendant de la commande, de l’entrée choisie dans l’élaboration du film.

Ce 1er temps nous permettra de façonner les premiers éléments d’un synopsis (cf scénar), majoritairement du temps discuté / débattu avec le commanditaire et/ou les parties prenantes du film (agriculteurs/ personnes présentes dans le film/ interviews etc..)

Interviews

(1ETAPES)

-Tout dabord des temps de rencontres (paysagistes) - un ECHANGE -dialogues avant = contextualisation voir répétition du recueil des propos - dans quel projet / pour quel sujet / thématique etc..

 

Choix du lieu (int/ext) cf scénarisation 

Cadrage (intégration post rod d’éléments?)

Image et son ou juste son?

> pictos du matériel utilisé?

 

(2Théorisation)

-Choix de la méthode influence les propos. récolte insitu vs bureau/TV

>le paysage comme support

Tournage

  • Réalisation des plans écrits dans le scénario

  • Adaptations éventuelles suivant les condditions

  • Interviews (cf)

Débats / évènements publics

Les Bobines du paysage  -  All right reserved